En 2006


Astreintes : la fin du bénévolat des cardiologues

Circulaire du 1er décembre 2006

Mis en ligne le 4-12-2006

La reconnaissance de la permanence des soins des médecins libéraux a été reconnue depuis 2002 à la suite d’une mobilisation sans précédent.

Cette reconnaissance a été formalisée par une prise en charge financière de la PDS des généralistes et des astreintes des anesthésistes, des obstétriciens et des chirurgiens dans les UPATOU et des gardes en USIC, Réanimation, Obstétriciens et Anesthésistes.

Il faut maintenant indemniser tous les spécialistes d’astreinte, quelle que soit leur spécialité, à l’instar des médecins de l’hospitalisation publique, en ce qui concerne la cardiologie : les astreintes des UPATOU et assimilées et les astreintes contractuelles entre les établissements et les ARH comme les POSU, cardiologie interventionnelle, stimulation et rythmologie.

Le Conseil d’Administration du Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux a décidé à l’unanimité de soutenir le préavis de grève des astreintes lancé par l’UMESPE le 11 septembre 2006 à compter du 1er janvier 2007 jusqu’à obtention de satisfaction.

Jean-François Thébaut


Transformer l'article ci-dessus en PDF


 
 
Page d'accueil du site   |   Ecrivez-nous  |
© 2014 SNSMCV - Site réalisé à partir du moteur SPIP