En 2014


Jour de colère

Paris, 23 septembre 2014

Mis en ligne le 25-09-2014

Le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux comprend et soutient le mouvement de grève lancée par l’UNAPL pour le 30 septembre.

Le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux ne comprend pas la stigmatisation caricaturale par les pouvoirs publics des professions libérales au travers d’un rapport sur les professions réglementées, non publié, dont seulement quelques chiffres ont été lancés en pâture à l’opinion publique.

Nous rappelons que les professions libérales sont un atout pour notre pays et que la qualité et la régularité de leurs prestations devraient servir d’exemple à d’autres modes d’organisation dont ceux de l’Etat. Nous mettons en garde contre une dérégulation non réfléchie qui risque d’entraîner une dégradation du maillage territorial et une détérioration de la qualité des services rendus à la population. Nous exhortons les pouvoirs publics à garantir aux professions libérales la liberté nécessaire à la poursuite de leurs missions de service public.

Le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux engage les pouvoirs publics à organiser une concertation réelle qui ne peut se concevoir que dans un climat de confiance et de respect mutuel entre les acteurs.

Le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux appelle tous les cardiologues libéraux à soutenir le mouvement du 30 septembre en sensibilisant leurs patients aux dangers encourus et en se mobilisant dès maintenant contre la future loi de santé publique, qui impose le tiers-payant généralisé obligatoire et la mise sous tutelle de la médecine libérale par les ARS.

Paris, le 23 septembre 2014

Contacts :
Docteur Eric Perchicot : 06 11 50 78 78
SNSMCV 13 rue Niepce 75014 - Tél 01 45 43 70 76


Transformer l'article ci-dessus en PDF


 
 
Page d'accueil du site   |   Ecrivez-nous  |
© 2014 SNSMCV - Site réalisé à partir du moteur SPIP