En 2013


La mort annoncée de la cardiologie libérale

Communiqué de presse du 7 janvier 2013

Mis en ligne le 9-01-2013

Le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux est très inquiet sur l’avenir d’une cardiologie libérale de qualité, notamment interventionnelle, nécessitant un personnel hautement qualifié et un matériel de haute technologie dans un environnement adéquat.

Les départs en retraite prévus dans les cinq années à venir seront à l’origine d’une désertification touchant d’une même ampleur grandes agglomérations et villes d’importance moyenne. Les jeunes générations préfèrent de loin un salariat leur apportant sécurité financière et qualité de vie. Ce n’est pas la politique antilibérale actuelle du Gouvernement qui inversera cette tendance. Pour preuve la nouvelle décote des forfaits d’imagerie en cardiologie interventionnelle et des actes d’échographie vasculaire.

Il ne faut pas décourager une spécialité qui a participé à la diminution de plus de 68 % de la mortalité des syndromes coronariens aigus et à l’amélioration de la survie et de la qualité de vie des insuffisants cardiaques.

La cardiologie libérale de proximité est un maillon indispensable du système de soins français. Sa disparition serait une catastrophe sanitaire. Les politiques en ont-ils mesuré l’ampleur ?

Contacts :
SNSMCV 13 rue Niepce 75014 - Tél 01 45 43 70 76
Président : Dr Ziccarelli - Secrétaire Général : Dr Perchicot
cœur@club-internet.fr


Transformer l'article ci-dessus en PDF


 
 
Page d'accueil du site   |   Ecrivez-nous  |
© 2014 SNSMCV - Site réalisé à partir du moteur SPIP