En 2012


Baisse de revenus des cardiologues

Communiqué du 17 septembre 2012

Mis en ligne le 24-09-2012

Le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux prend acte de la baisse de 2,6 % des revenus des cardiologues en 2011 par rapport à 2010

Le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux rappelle que plus de 80 % des cardiologues exercent en secteur 1 et sont inquiets pour leur avenir. La suppression récente de la possibilité d’associer un ECG à une échocardiographie est vécue comme une mesure vexatoire. Les cardiologues en secteur 2 majorent leur acte en moyenne de 20 %, complément d’honoraire suivant à peine l’évolution du coût de la vie, la valeur des actes n’ayant pas été modifiée depuis de nombreuses années sans prise en compte de l’évolution du coût de la pratique.

Le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux met en garde le Gouvernement et l’Assurance Maladie. Toute nouvelle baisse de tarif d’un acte sera considérée comme un « casus belli »

Le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux s’insurge contre le rapport de la Cour des comptes préconisant de moduler la prise en charge partielle des prestations sociales par l’Assurance Maladie, pourtant élément fondateur du premier pacte conventionnel, en fonction de la densité des professionnels de santé sur un territoire donné.

Paris, le 18 septembre 2012

Contacts :
SNSMCV 13 rue Niepce 75014 - Tél 01 45 43 70 76
cœur@club-internet.fr - www.syndicardio.com


Transformer l'article ci-dessus en PDF


 
 
Page d'accueil du site   |   Ecrivez-nous  |
© 2014 SNSMCV - Site réalisé à partir du moteur SPIP