En 2011


COMMUNIQUE DE PRESSE

SUPPRIMER L’ALD DANS L’HYPERTENSION ARTÉRIELLE SÉVÈRE EST UNE ABERRATION

Mis en ligne le 4-07-2011

Le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux rappelle que la France compte près de 12 millions d’hypertendus. Seuls 50 % sont aux objectifs thérapeutiques. 4,2 millions de ces patients sont aujourd’hui en ALD.

Le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux s’insurge contre cette abolition prise unilatéralement, sans aucune concertation avec la spécialité, sous prétexte que l’HTA sévère est la « seule ALD à constituer un facteur de risque (cardiovasculaire) et non une pathologie avérée ».

Le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux ne peut accepter une telle mesure basée sur une vision à court terme d’objectifs médicaux économiques votée lors de la loi PLFSS 2011.

Le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux demande l’abrogation du décret qui banalise la gravité de l’hypertension artérielle sévère.

Le Syndicat des Spécialistes des Maladies du cœur et des vaisseaux souhaite une décision raisonnée et la réunion de toutes les composantes de la profession pour définir les hypertensions artérielles devant faire l’objet d’une prise en charge en ALD.

Contact :
SNSMCV 13 rue Niepce 75014 - Tél 01 45 43 70 76 - Dr Ziccarelli : 06 80 66 90 98
coeur@club-internet.fr - www.syndicardio.com

(JPG) soutient le communiqué du Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux


Transformer l'article ci-dessus en PDF


 
 
Page d'accueil du site   |   Ecrivez-nous  |
© 2014 SNSMCV - Site réalisé à partir du moteur SPIP