En 2008


A propos d’un article de l’UFC-Que Choisir du 15 janvier 2008

Mis en ligne le 11-02-2008

Le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux a pris connaissance avec effarement du contenu de l’article de « UFC-Que Choisir » en date du 15 janvier 2008 concernant certaines prescriptions médicamenteuses des médecins libéraux.

Le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux rappelle que, parfaitement conscient de la nécessité d’une meilleure efficience des prescriptions, il a largement participé à la rédaction et à la signature d’un accord de bon usage de soins sur ce sujet, validé par les plus hautes instances scientifiques et réglementaires

Le SNSMCV dénonce le prétendu asservissement des médecins à la visite médicale et rappelle que les prescriptions sont toujours faites dans le respect des AMM.

Le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux s’indigne des contrevérités évidentes écrites dans cet article concernant l’absence d’efficacité supérieure de traitements dans certaines indications vitales pour les patients.

Le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux s’alarme devant les répercussions vitales que pourraient avoir la diffusion de telles affirmations erronées auprès du grand public et demande solennellement aux autorités scientifiques et réglementaires de faire une mise au point publique dans le respect des AMM.

Paris, le 17 janvier 2008

du Docteur Jean-François THEBAUT, Président.


Transformer l'article ci-dessus en PDF


 
 
Page d'accueil du site   |   Ecrivez-nous  |
© 2014 SNSMCV - Site réalisé à partir du moteur SPIP