A la Une

Le mot du Président

Le mari de Madame Bovary : le retour ?  

Charles Bovary, époux d’Emma Bovary, exerçait le métier d’officier de santé. Le corps des officiers de santé avait été créé en 1793 par les révolutionnaires. Dans un souci louable d’égalité entre les citoyens, l’objectif était de permettre à chacun d’être soigné quelle que soit sa condition, ce qui était loin d’être le cas sous l’ancien régime. Tout le XIXe siècle a été marqué par les conflits entre ces soignants non-médecins, aux compétences limitées, et les docteurs en médecine. La médecine (...)  




Vie syndicale  

- Circulaires  

- Circulaires à tous les cardiologues  

- En 2016  

L’été indien ne dure jamais longtemps  

La convention médicale signée par MG-France, le Bloc et la FMF le 26 août dernier va s’appliquer puisqu’à ce jour aucun recours n’est venu l’invalider. Pour ce qui concerne directement la Cardiologie : la CSC passera à 47,73 € (+ 2 €), soit CSC + MCC = 51 € et la MCS à 5 € (3 € aujourd’hui) soit CS + MPC + MCS = 30 € le 1er juillet 2017. Par la suite, jusqu’à la mi-2018 se succéderont : une augmentation de l’acte ponctuel de consultant (anciennement C2) dans (...)   

- Comptes rendus  

- CR d’assemblée générale  

- Dernier CR d’assemblée générale  

Compte rendu de l’assemblée générale 2016  

Le Docteur Perchicot ouvre la séance, ce samedi 30 janvier, en remerciant les présents. Il fait part des soucis de santé éprouvés par les Docteurs Guillot et Roos actuellement. Etaient présents le Dr Perchicot, les Drs Abichacra, Assouline et Sarzotti (Alpes-Maritimes), Arnold, Carrière, Lang, Reinbold et Zaehringer (Alsace), Fel, Grimard, Ohayon, Pelé, Pradeau, Richard-Graciet et Segheraert-Castagnie (Aquitaine), Binon, Carrare et Schandrin (Auvergne), Fouchères (Bourgogne), Toban (Centre), Carette, (...)   

Vie conventionnelle  

- Convention 2016  

La nouvelle convention officiellement entrée en vigueur  

Pour mémoire, rappelons que l’enveloppe globale en année pleine de cette convention s’élève à 1,3 milliard d’euros en dépenses remboursables (dont 980 millions d’euros en dé- penses remboursées), soit presque le double de l’enveloppe de la précédente convention (636,6 millions d’euros d’honoraires remboursables), et que la quasi-totalité des revalorisations (1,2 milliard d’euros) - qui ne s’appliqueront qu’à partir de 2017 et selon un calendrier (...)   

- Convention 2016  

Patrick Gasser : « La médecine générale ne peut pas tout faire à elle seule pour l’efficience du système »  

La CSMF n’a pas signé la convention. On sait que les généralistes confédérés étaient majoritairement favorables à une signature, pas les spécialistes de l’UMESPE. Pourquoi ? Patrick Gasser. Les spécialistes ne veulent pas de la convention parce qu’on ne les reconnaît pas à leur juste valeur. Ce que nous voulons à l’UMESPE c’est la valorisation de l’expertise du médecin spécialiste qui ouvre un avenir. Nous sommes dans un système moribond dans lequel on ne valorise plus notre (...)   

Vie professionnelle  

- Informations professionnelles  

- En 2016  

Tiers-payant généralisé : il n’y aura pas de flux unique de paiement  

Les caisses nationales des régimes obligatoires d’Assurance Maladie et les fédérations regroupant les trois familles de complémentaires santé (mutuelles, institutions de prévoyance et assureurs privés) ont présenté leur projet de rapport prévu par l’article 83 de la loi de santé. Conformément au souhait exprimé par Marisol Touraine lors de l’examen du projet de loi, ce rapport devait proposer une (...)   

- Informations professionnelles  

- En 2016  

Pour un plafonnement du reste à charge des patients  

Une de ces pistes de réforme consiste à distinguer les prestations contributives (chômage, retraite, accident du travail, indemnités journalières) de celles délivrées aux citoyens en fonction de leurs besoins (Assurance Maladie, aides sociales, famille). Pour les auteurs, alors que les prestations contributives « impliquent un financement par des cotisations sociales et font partie de la Sécurité Sociale », les secondes « ont vocation (...)   

L'actualité syndicale

Résultats préliminaires de la 1re étude sur l’utilisation des objets connectés chez les patients hypertendus

Les objets connectés peuvent-ils participer à l’amélioration de la prise en charge des patients hypertendus, notamment au niveau des mesures hygiéno-diététiques ? Les cardiologues peuvent-ils préconiser ces objets à leur patients et lesquels ? Ce sont les questions que s’est posée l’UFCV (Union de Formation et d’évaluation en médecine CardioVasculaire), filiale de formation du Syndicat (...)   

L’été indien ne dure jamais longtemps

La convention médicale signée par MG-France, le Bloc et la FMF le 26 août dernier va s’appliquer puisqu’à ce jour aucun recours n’est venu l’invalider. Pour ce qui concerne directement la Cardiologie : la CSC passera à 47,73 € (+ 2 €), soit CSC + MCC = 51 € et la MCS à 5 € (3 € aujourd’hui) soit CS + MPC + MCS = 30 € le 1er juillet 2017. Par la suite, jusqu’à la (...)   

La convention (pas vraiment) nouvelle est arrivée

La convention qui régira l’exercice des médecins libéraux durant les cinq années à venir a été signée le 25 août dernier par trois syndicats, MG France, la FMF et Le Bloc. La CSMF et le SML ont rejeté un texte jugé inéquitable entre les médecins généralistes et les spécialistes, les praticiens de secteur 1 et ceux de secteur 2. Certes, les deux centrales reconnaissent que des avancées tarifaires ont été obtenues, mais (...)   

Rendez-vous raté

Le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux a pris acte de la signature d’une nouvelle convention entre les médecins libéraux et l’Assurance Maladie le 25 août 2016. Malgré tout ce qui est écrit dans la presse le C reste figé à 23 euros, ce n’est que par le biais d’une majoration que la valeur de l’acte de base sera amenée le 1er mai 2017 à 25 euros. (...)   
 
 
Page d'accueil du site   |   Ecrivez-nous  |
© 2016 SNSMCV - Site réalisé à partir du moteur SPIP